Le Tombeau des lucioles

Le Tombeau des lucioles

Le Tombeau des lucioles

-18 Cinéversité

Japon, été 1945. Après le bombardement de Kobé, Seita, un adolescent de quatorze ans et sa petite soeur de quatre ans, Setsuko, orphelins, vont s’installer chez leur tante à quelques dizaines de kilomètres de chez eux. Celle-ci leur fait comprendre qu’ils sont une gêne pour la famille et doivent mériter leur riz quotidien. Seita décide de partir avec sa petite soeur. Ils se réfugient dans un bunker désaffecté en pleine campagne et vivent des jours heureux illuminés par la présence de milliers de lucioles. Mais bientôt la nourriture commence cruellement à manquer.

Réalisation : Isao Takahata
Infos : 1 h 30 - JP - VO - 1996

Bande annonce

Présentation

«La nuit du 21 septembre 1945, je suis mort...» C’est cette phrase qui marque le début de la narration du "Tombeau de Lucioles". Une narration en oméga, à laquelle ne nous a pas habituéS le Studio Ghibli. On connaît cependant le caractère plus libre du réalisateur Isao Takahata qui nous sert avec ce "Hotaru no Haka" un film d’animation particulièrement âpre.

Projection suivie d’un échange autour de la culture et du cinéma japonais.

Critiques

En dépit d’une pente mélodramatique que le réalisateur ne sait pas toujours éviter, on ne peut qu’être impressionné par un sens du récit et de l’observation (…) qui évoque à maints égards le réalisme d’Ozu.

J. M. – Le Monde

C’est précisément en affichant le soin particulier à reconstituer, ou plutôt à interpréter graphiquement certains détails (…) que le réalisateur éveille l’attention du spectateur. C’est par ce surcroît de réalisme qu’il crée la poésie.

Gilles Ciment – Positif

Tarifs

Photos

  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles
  • image Le Tombeau des lucioles

Powered by SQYWEB