Roubaix, une lumière

Roubaix, une lumière

Roubaix, une lumière

À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…

Réalisation : Arnaud Desplechin
Avec : Roschdy Zem,
Léa Seydoux, Sara Forestier
Infos : 1 h 59 - FR - 2019
Genre : Policier, Drame

Samedi 05 octobre 2019

  • 09h15

Jours

  • du mercredi 11 au mardi 17 septembre 2019

Bande annonce

Critiques

C’est le vertige et le paradoxe du film : le réel s’y impose d’abord violemment, mais il se réenvoûte de l’intérieur et se met inexplicablement à parler le Desplechin, à ressembler à un monde écrit par lui.

Théo Ribeton - Les Inrockuptibles

"Roubaix, une lumière" est un drame réel plutôt que réaliste ou naturaliste. Arnaud Desplechin organise d’évidence le déploiement du film sur un territoire connu, et déjà maintes fois sollicité dans son œuvre mais, outre que ce sont d’autres aspects et quartiers de la ville que l’on pouvait voir dans ses films depuis "La Vie des morts" (1991), c’est bel et bien la trame du réel qui donne son aplomb au film.

Marc Cerisuelo - Positif

Tarifs

Powered by SQYWEB